Piero Della Francesca, Annonciation, Arezzo

L’entretien (colloquium)

L’entretien de Marie avec Gabriel est un échange de paroles plus qu’une rencontre de visu. Le messager est d’abord une voix qui révèle à la jeune fille son identité inouïe. Dans les différentes versions du récit de l’Annonciation, si Gabriel apparaît sous une forme humaine accomplie dans le Coran, en revanche il est de forme indéfinie dans l’évangile de Luc, qui se focalise sur ses paroles, comme dans le protévangile de Jacques, centré sur la voix. Le « colloque » est donc ce jeu de questions-réponses entre Marie et Gabriel. Aussi, la dynamique de l’échange entre une instance de médiation (Gabriel) et la réception (Marie) a donné lieu dans les arts, tant en peinture, en sculpture, au théâtre, au cinéma, ou en musique, à d’innombrables variations qui montrent la liberté d’interprétation des artistes. La symbolique des gestes (ou gestique) expose donc au spectateur les différents temps de cette annonce : le salut, la crainte, la tranquillisation, le questionnement sur soi, la délivrance du message, l’adombration, l’acquiescement.

Analyse