Détail de l'Annonciation de Fra Angelico

Le péché, la faute, la Chute

Dans la Genèse, le péché désigne la transgression, par le couple mythique Adam et Eve, de l’interdit divin. Cette faute – vouloir juger du bien et du mal comme Dieu - regroupe plusieurs éléments. La tentation : persuadée par le serpent, Ève se laisse séduire et cède à son désir. La désobéissance : Ève mange et partage le fruit de l’arbre de la connaissance. La culpabilité : Adam et Ève, prenant conscience de leur infraction, en éprouvent de la honte. Le châtiment : Dieu condamne Adam et Ève à une vie pénible, tant par le travail de la terre que par les douleurs de l’enfantement, et au bannissement. Maintes Annonciations rappellent le péché originel à l’arrière-plan du tableau, particulièrement le moment de l’expulsion du paradis. Par cette mise en regard d’une faute passée et d’une rédemption à venir, l’Annonciation signifie le pardon divin qui consiste offre à l’être humain la possibilité d’un rachat. Aux paroles de corruption, proférées par le serpent, répondent les paroles de réparation énoncées par Gabriel. La Chute est donc le temps de leur châtiment : ils sont chassés du Jardin, marqués par la vieillesse et la détresse, et errent sur Terre. À la connotation sexuelle de leur nudité répond la virginité présumée de Marie.

Analyse