Jésus de Botticelli

Jésus

Nombreux, telles la croix ou la chandelle, sont les objets représentés qui préfigurent le futur proche de l'Annonciation et l'issue de l'événement : la naissance du Christ, mais également sa mission rédemptrice et sa passion. Toutefois, certains artistes n'ont pas hésité, dans la salutation angélique, à faire apparaître le Christ lui-même, présent avant la lettre, sous la forme d'un enfant de taille réduite qui plonge vers le giron maternel, glissant sur des rayons envoyés par le Père, et portant sa petite croix sur l'épaule. Cette figuration dite de " l'homoncule " sera , au 16ème siècle, jugée triviale et erronée par rapport au dogme. Lorsque la scène de l'Annonciation est juxtaposée à celle du Calvaire, c'est alors le sacrifice du Christ, aboutissement du péché originel via l'Incarnation de Dieu qui est mis en valeur.

Analyse