ArbreArbreArbreArbreArbreArbreArbre

Arbre

Dans l'iconographie de l'Annonciation, deux arbres aux frondaisons vivaces, et placés en situation de voisinage, peuvent symboliser les deux Arbres du Paradis terrestre, l'Arbre de la Connaissance et l'Arbre de Vie, et rappeler
ainsi les temps délicieux de la félicité éternelle, les temps d'avant le péché originel. L'Arbre verdoyant et vivant est
un symbole de la fertilité, de la Rédemption, de la Résurrection et du Nouveau Testament ; l'arbre desséché, symbole du péché et des Anciens temps, anticipe la mort du Christ sur la Croix. Un seul arbre peut condenser en lui ce double symbolisme. Dans certains cas, Marie est vue comme un arbre dont le Christ est le fruit, et ce symbolisme viendra alors s'ajouter aux précédents. Le palmier, arbre christologique, éveille l'idée d'immortalité : c'est pourquoi sa palme est l'emblème des martyrs. On s'accordera à voir l'arbuste planté dans un vase comme une allusion à l'Arbre de Jessé, l'arbre généalogique du Christ, et la vigne comme Jésus-Christ dont Dieu est le vigneron.

Analyse