fleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur-de-lys-14fleur de lysfleur de lysfleur defleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur de lysfleur de lys

Le lys

Le lys se rencontre, tantôt placé dans un vase posé à terre ou sur un élément du décor, tantôt tenu par l'Archange dont il est traditionnellement devenu l'attribut, tantôt dans les deux situations à la fois. Sa blancheur et ses fleurs sans étamines en font le symbole de la pureté. Il représente l'inviolabilité et la chasteté de Marie, dont il signifie l'élection et la majesté divine. Quand trois fleurs épanouies le terminent, il qualifie alors la virginité de Marie avant, pendant, et après l'accouchement. Promesse d'immortalité et de Salut, le lys est également associé au Christ.
Ce qui autorise son remplacement par un rameau d'olivier, préfiguration de la Croix, mais emblème de la paix.

Analyse