colonnecolonnecolonne

Colonne

La colonne, isolée ou dégagée, contribue à définir narrativement et symboliquement l’espace du colloque angélique. Elle permet d’articuler les espaces, et de distribuer les lieux respectifs des protagonistes.
Intimement liée au développement de la perspective artificielle, elle est un axe visuel privilégié de la partition Archange/Marie, mais aussi une médiation verticale entre la terre et le ciel. Le " signe-figure " de la colonne est souvent remplacé par des substituts : mur coupé, montants de porte ou de fenêtre, rideau de lit, lis, etc... Accouplée, elle peut explicitement exprimer la double nature du Christ, divine et humaine à la fois.
Mise en parallèle avec la figure de l’Arbre, l’arbre du Paradis et celui de la croix du Christ, elle souligne la mission rédemptrice du Fils de Dieu, et le mystère de sa naissance.

Analyse